La Ronde des Saisons #6 - Découvrir et célébrer la magie du Solstice d'Hiver

Mis à jour : févr. 1


Un épisode entièrement dédié à la fête du Solstice d'Hiver, une des traditions importante de la roue de l'année, dans de nombreuses traditions antiques. Je vous livre les trois enseignement du solstice hivernal, au travers des traces laissés par la mythologie nordique, romaine, celtique, etc.

Par ailleurs, je vous partage des idées pour célébrer simplement et chaleureusement, en famille, entre amis, ou en couple, ce passage magique du solstice d'Hiver.



Notes de l'épisode

Dans cet épisode, nous découvrons les trois enseignements principaux du solstice d’Hiver. Nous repartons en voyage à travers le temps pour imaginer ensemble comment se réapproprier les traditions anciennes, au travers de quelques idées pour célébrer/ marquer en famille le solstice d’Hiver.

Voilà un évènement incontournable de la roue de l’année traditionnelle. Celui qui veut comprendre les enseignements des saisons devra se pencher sur ce passage redoutable du solstice d’Hiver, aujourd’hui caché derrière les festivités monumentales de Noël. Et pourtant, au commencement, nos ancêtres si proche de la Nature, guettait cet évènement d’abord pour sa promesse : le retour de la lumière. La lumière, la chaleur et ainsi la germination des graines qui garantiront bientôt leur subsistance. L’enjeu est de taille pour ceux qui n’ont que la terre comme assurance.


Notre voyage commence au grand nord. Dans la mythologie nordique, le solstice inaugure le festival des 12 jours de Yule, qui se poursuivront jusqu’au 31 décembre. Au plus fort de la saison sombre, les noirceur semble installée pour toujours. Mais c’est lors de la première nuit de Yule qu’un évènement annonciateur fait naître un nouvel espoir… Le Dieu Odin effectue sa chasse sauvage, chevauchant son cheval à 8 pattes, nommé Sleipnir, à la poursuite des mauvais esprits… Le dieu Thor voyage dans son chariot tiré par deux boucs. Frey, est le roi du pays des elfes. Frey est à l’honneur lors du 31 décembre, la dernière nuit qui clôture les 12 jours de Yule, avec la tradition du serment du sanglier.


La mythologie nordique nous livre le premier enseignement du Solstice d'Hiver : la confiance. Garder confiance en le retour de la lumière. Préserver sa lumière intérieure et la chaleur de son foyer.


Notre voyage se poursuit au sud. Au cours de l’antiquité romaine on retrouve d’abord les saturnales : un festival en l'honneur du Dieu Saturne, qui se tenait environ entre le 17 et le 23 décembre (calendrier julien). Au cours de ce festival avait lieu un sacrifice au temple de Saturne, et de nombreuses festivités, un banquet public. Fête très populaire a des aspect de carnaval. On fabrique et on offre de petits cadeaux, notamment pour enfants. Un siècle plus tard, dans le prolongement des Saturnales, une nouvelle fête a lieu le 25 décembre célébrant la naissance du dieu « Sol invictus », qui signifie « Soleil invaincue », autrement dit le retour du Soleil. Ce culte reprend des aspects du Dieu Mithra, un Dieu qui serait né d’un rocher au fond d’une grotte, sous le regard de la Lune et du Soleil, le 25 décembre.

La tradition romaine nous livre le second enseignement du Solstice d'Hiver : la célébration de l'enfance, comme porteuse d'espoir.

Et le voyage se termine, de retour dans nos contrées. Dans la mythologie celtique, l’année se divise en deux saisons : saison sombre / saison claire. On raconte qu’au deux solstice, solstice d’été, solstice d’hiver, les deux arbres-dieu / arbres roi, le roi chêne et le roi houx, qui sont frères, se livre chaque fois à un grand combat. Au solstice d’été, c’est le roi Houx qui l’emporte, annonçant la diminution progressive de la durée des jours, la mort du soleil. Au solstice d’hiver, c’est le roi Chêne qui l’emporte, redonnant espoir en le retour de la lumière, annonçant la renaissance du soleil. C’est la nuit précédent le solstice que les Druides vont cueillir le gui selon un rituel bien particulier.


Enfin, on célèbre au solstice l’un des Dieu les plus importants de la mythologie celtique, Cernunnos, le dieu Cornu. Il est entre autre dieu de la régénération de la vie. Sa nature est cyclique : on dit qu’il naît au solstice d'hiver, se marie à Beltaine (1er mai, autre fête celtique) et meurt peu à peu, à partir du solstice d'été.

Par ailleurs, il faut noter ici que pour les celtes, le début correspond toujours à la partie sombre : l’année commence par la saison sombre, le jour commence la nuit précédente, etc. Jules César expliquait dans La Guerre des Gaules : « Tous les gaulois se prétendent nés du Dieu de la mort. C’est dit-on, la tradition des Druides. C’est pour cela qu’ils mesurent le temps non d’après le nombre de jour mais par celui des nuits : ils comptent les anniversaires, les débuts de mois et d’année en prenant la nuit pour point de départ ».

La mythologie et les traditions celtiques nous livre le troisième et dernier enseignement du Solstice d'Hiver. Il s'agit de comprendre le lien complexe entre ombre et lumière pour accéder à la résilience, de comprendre la nécessité de la nuit, de l’hiver pour voir renaître le jour et la saison claire.

Quelques idées d'activités pour célébrer le solstice d'Hiver :

  • Dîner aux chandelles, fabriquer, décorer des bougies

  • Faire une promenade au crépuscule ou une promenade nocturne ; ou encore une promenade à l’aube du 22, pour observer le premier lever du "nouveau soleil"

  • S’offrir des cadeaux selon des critères plus précis : uniquement fait mains, avec des éléments naturels, uniquement des gourmandises...

  • S’offrir des « prestations » festives : tour de magie, chanson, démonstrations diverses, jeux…

  • Chanter / danser dans le salon, écouter la Playlist "Hiver" de la Ronde des Saisons

  • Décorer un sapin spécial en extérieur

  • Se désigner un arbre-ami et lui faire une offrande (biodégradable !)

  • Lire un conte tous ensemble, autour d’un bougie, près de la cheminée…

  • Dormir tous ensemble dans le salon

  • Faire ou regarder l’album photo de l’année

  • Imaginer ce que l’on veut faire dans les 6 prochains mois, les prochaines vacances ?

  • Ou plus simple : films de noël, jeux de société, etc.

  • Participer à une activité imaginé par les enfants, entrer dans leur univers

  • Faire une activité qui nous permet de retomber en enfance


Poème

" Hiver est de retour " Isabelle Callis-Sabot


Sources

Jane Meredith, Rites et célébrations de la roue de l'année, éditions Danae (2019) Pascal Lamour, L'Herbier secret du Druide, des plantes pour les hommes et les esprits, éditions Ouest France (2017)

Mélusine Draco, Célébrez Yule: comment survivre au festival du solstice d'hiver (et en profiter), éditions Danae (2019)

Antoine de Saint Exupéry, Le Petit Prince, éditions Folio Junior (2007)